Le radis n'a pas un seul arbre fruitier dans son jardin - Oh my God - mais heureusement, elle peut compter sur une certaine personne pour qu'elle ne se trouve point dépourvue quand la bise fut venue... heu... pour la bise, on repassera vu que c'était plutôt canicule aujourd'hui ;-)

Cette fois, point de groseilles mais un sac rempli de coings. Ahem... Des coings... Et je fais quoi avec ça, moi??? Hop hop, je fais des recherche avec google-mon-meilleur-ami : pâtes de coings? Bof... Vin de coing? Miamouuuu!!!! Comment? Faut faire macérer ça 1 mois??? Mais je veux un truc tout de suite moi surtout qu'il est déjà 18h et que demain c'est lundi youpie...

Après moults recherches et une bonne dizaines de recettes mises précieusement en favoris pour un futur-assez-proche-qui-ne-saurait-tarder, le radis a sa petite idée : une compote! Oui oui, je vous vois venir : "la compote, genre trop facile elle se foule pas l'radis...". Moi je vous dis que le bonheur, c'est parfois des choses toutes simples. Donc j'ai improvisé avec ce qui restait dans les placards et le frigo, et ma foi le résultat a été à la hauteur de mes espérances puisque même Poupinette en a repris 2 fois!

Compote de pommes et coings

(pour 2 personnes et demie : un homme, un radis et une Poupinette)

- 2 pommes (Jonagorettes pour cette fois)

- 4 coings

- 50gr de beurre (oui, je sais, normalement on ne met pas de beurre mais sérieusement, c'est quand même ça qui donne le goût hein? Avouez??)

- 6CS de cassonade brune

- Eau

- Poivre (ou piment d'espelette)

- Cannelle (ou quatre-épices...)

- Quelques speculoos

1) Epluchez les coings et les pommes et coupez-les en petits morceaux.

2) Faites revenir les fruits avec le beurre dans une casserolle. Note : si vous souhaitez que les pommes et les coings aient la même consistance en fin de cuisson, faites d'abord revenir les coings et ajoutez les pommes ensuite car elles mettent moins de temps pour cuire.

3) Ajoutez un peu d'eau de temps en temps et remuez pour que ça n'attache pas. Ajoutez une pincée de poivre et deux pincées de cannelle (plus ou moins suivant votre goût).

4) Ajoutez la cassonade pour bien caraméliser le tout.

5) Lorsque la compote a la consistance désirée, sortez la du feu et attendez qu'elle soit tiède pour la servir dans des coupelles, en émiettant un ou deux speculoos par dessus. Note : initialement il était prévu de déguster une glace à la vanille nappée de compote, mais par un coup du sort que je ne m'explique pas, il n'y avait plus une goutte de glace vanille au potager... D'où l'astuce des speculoos ;-)

de_coing1_tr_560pomme_041

Désolée, pas de photo à vous montrer à mon grand regret mais tout a été englouti en quelques minutes!